Nevers - Montpellier

Chaque année, je regrette de ne pas gravir assez suffisamment le Massif Central. Il y a toujours une bonne raison pour ne pas y aller. L’hiver, il fait trop froid. Le printemps, je cours un Grand Tour. L’été, les Alpes accaparent toute mon attention. L’automne, je suis cramé...

J’ai tenté de grimper ici sur mes quatre Paris-Nice mais, à chaque fois, la météo m’a violemment fait comprendre que je n’étais pas le bienvenu. Finalement, le beau temps en ce début octobre sur toute l’Europe m’a forcé à franchir le pas.

Avec mon ami Karim, nous partons donc tous les deux de Nevers en direction du Creusot. Cette première étape dans le Morvan est une sorte de gigantesque prologue pour se mettre en route. Dès le deuxième jour, nous fracassons 200 kilomètres vers St Etienne. Si bien que nous nous présentons légèrement émoussés le lendemain dans les Monts du Forez.

Partis tard d’Andrézieux, nous finissons à la torche dans le Livradois légèrement congelés. Si Baracuchet nous a semblé interminable, la Croix Maubert sur la quatrième étape nous fait vraiment passer un mauvais moment sur ses faux plats montants interminables. En haut, le plateau volcanique du Cézallier, particulièrement asséché par un été caniculaire, ressemble à celui de la Meseta.

On continue à se croire en Espagne le cinquième jour, à l’ombre du Puy Mary, dans ces décors typiquement pyrénéens. Nous basculons congelés du Lioran. En arrivant en Lozère, sur la sixième étape, l’ambiance méridionale prend le dessus. Nous poussons dans le Cheval Mort pour nous réchauffer en vain. Chaque jour, il fait beau et frais. Chaque soir, nous finissons glacés.

L’étape de l’Aigoual dans les Cévennes, la septième et cinquième consécutive dans le Massif Central, tourne à la guérilla. J’accélère pour lâcher désespéramment Karim dans les huit cols de la journée. Mais celui-ci ne me cédera strictement rien jusqu’au bout de la semaine. Nous arrivons donc le lendemain naturellement roue dans roue sur la place de la Comédie à Montpellier après 1 040 kilomètres et 29 cols en huit jours. C’était vraiment la semaine parfaite...

Cette 53ème course par étapes m’a permis de m’imprégner de ce massif si particulier en France. De Roanne à Castres comme de Clermont-Ferrand à Alès, il y a tellement de cols à gravir qu’on a rapidement envie de laisser tomber devant l’ampleur de la tâche à accomplir.

Maintenant que j’ai accompli Nevers - Montpellier, j’ai une vraie vision du Massif Central. J’ai également enfin référencé tous les cols qu’il me manque ici et la conquête un jour de toutes ces montagnes volcaniques me semble subitement moins abstraite.

Alors, oui, il me faudra du temps pour tout balayer en large et en travers mais les cols du Massif Central sont quand même moins difficiles à gravir que ceux des Alpes ou des Pyrénées ! J’essaierai donc de revenir autant que possible ces prochaines saisons dans ce vaste massif pour pouvoir réaliser un jour mon rêve impossible de conquérir les quelques 1500 cols français à plus de 1000 mètres d’altitude.

Je détiens depuis 2012 tous ceux des Alpes. Il me manque moins de dix cols dans les Vosges, le Jura et les Pyrénées donc c’est clairement sur le Massif Central que je dois maintenant orienter mon vélo dans l’Hexagone...



  • Les étapes :

02/10/16 : Nevers (58) - Ecuisses (71), 144 km

03/10/16 : Ecuisses (71) - St Just St Rambert (42), 200 km

04/10/16 : Andrézieux Bouthéon (42) - St Germain l'Herm (63), 110 km
Col de Baracuchet 1269m - Col des Supeyres 1365m - Croix des Prades 1084m - Col de Balance 1061m - Suc des Trots 1115m

05/10/16 : St Germain l'Herm (63) - St Amandin (15), 123 km
Col de la Dételée 1075m - Croix Maubert 1167m - Col de la Volpillière 1230m - Col de Vestizoux 1317m - Col de Chamaroux 1291m - Col de la Malmouche 1141m

06/10/16 : St Amandin (15) - St Flour (15), 115 km
Col de Serre 1364m - Col d'Eylac 1460m - Pas de Peyrol 1589m - Col de Redondet 1531m - Col du Pertus 1309m - Col de Font de Cère 1294m - Col de Cère 1300m

07/10/16 : St Flour (15) - Mende (48), 111 km
Col des Quatre Chemins 1284m - Col du Cheval Mort 1454m - Can de la Roche 1240m

08/10/16 : Mende (48) - Dourbies (30), 115 km
Col de Montmirat 1046m - Col de Perjuret 1031m - Col de Fourques 1040m - Mont Aigoual 1569m - Col de Prat Peyrot 1380m - Col de Serreyrède 1299m - Col de la Lusette 1353m - Col de Faubel 1285m

09/10/16 : Dourbies (30) - Montpellier (34), 122 km

 

  • Total : Nevers (58) - Montpellier (34) par Ecuisses (71), Andrézieux Bouthéon (42), St Germain l'Herm (63), St Amandin (15), St Flour (15), Mende (48) et Dourbies (30), 1040 kilomètres parcourus et 29 cols escaladés en 8 jours !

Chargement des images ...
loading
Km 042, Decize (58) Km 190, Chambilly (71) Km 395, Col de Baracuchet (42) Km 512, Col de Vestizoux (63) Km 615, Pas de Peyrol (15) Km 760, Col du Cheval Mort (48) Km 888, Mont Aigoual (30) Km 982, St Pierre de la Fage (34)
© Thierry Bientz - 2019 © Code & Design by LBIE