Melun - Valence


L'été est là, et comme chaque fois à cette période de l'année, je cherche mon second souffle. Je sais qu'il reviendra dès lors que la torpeur estivale cessera en Europe. Avec les années, j'ai fini par accepter que j'étais avant tout un coureur du printemps. Dès lors qu'il fait plus de 25 degrés, je marche moins bien, et cela quelque soit ma motivation. Ajouté à cela que l'été suit quasiment toujours un printemps étourdissant, vous obtenez un gars en petite condition physique au cœur de l'été...

Après un Tour de la Péninsule Ibérique empirique, j'ai tellement lutté en juillet dans les Pyrénées que je ne suis pas revenu en montagne depuis. En esquivant les massifs, je cherche avant tout à régénérer le corps et l'esprit avant la dernière partie de saison censée me mener jusqu'au Giro d'Italia, où il ne sera là plus possible de se cacher.

En cette année 2017, je suis obsédé par trois chiffres redondants : le record des 12 Grands Tours, les 1 500 sommets de plus de 1000 mètres, ainsi que les cent 200 kilomètres depuis mes débuts en 2000. Melun - Valence consistait à aligner pour la première fois de ma carrière trois 200 kilomètres consécutifs dans une course par étapes. Sur Bordeaux - Barcelone en 2013 comme sur Montchanin - Montpellier cette année, mon compteur était resté bloqué à deux...

Après un festival de violence les deux premiers jours vers Montbard et Lyon, grâce à mes nouvelles roues Shimano Dura-Ace C50, je savais que ce serait très dur, sans vent, et par plus de trente degrés à l'ombre, de signer la passe de trois. Dès le départ de la capitale des Gaules, j'ai d'ailleurs senti que je n'avais pas les jambes. Je n'ai pas cherché à lutter de la journée mais malgré mon relative attentisme, j'ai énormément subi, faillissant de finir dans le Rhône pour me rafraîchir...

Le point positif de ce Melun - Valence restera que je passe de neuf à onze 200 kilomètres en 2017, ce qui m'amène au chiffre 91. Fracasser vingt 200 en 2017, effacer mon record de douze 200 l'an passé, et porter mon total à cent 200, voilà le grand enjeu de cette fin d'année. Celui-ci sera compliqué à résoudre mais il est nettement plus compatible avec un troisième Tour d'Italie que de venir s'empaler tous les weekends dans les Alpes comme les années précédentes. On garde le cap !


  • Les étapes :

05/08/17 : Melun - Montbard, 203 km
 
06/08/17 :
Dijon - Lyon, 220 km
 
07/08/17 : Lyon - Valence, 129 km

 

  • Total : Melun (77) - Valence (26) par Dijon (21) et Lyon (69), 552 kilomètres parcourus en 3 jours !

Chargement des images ...
loading
Km 203, Montbard (21) Km 230, Vougeot (21) Km 423, Lyon (69) Km 460, Serrières (07)
© Thierry Bientz - 2019 © Code & Design by LBIE