Tour de France 2011

Seul, un peu plus près des étoiles ! Deux années sont passées quand le vélo s'arrête de nouveau en haut des Champs-Elysées après 3052 kilomètres et 18 cols engloutis ces trois dernières semaines. Face à l'Arc de Triomphe, le cœur est lourd, la tension palpable au milieu de cette foule compacte, oppressante. Je cherche un homme du regard mais ne le trouve pas. Je ne vois en réalité personne excepté ce petit bonhomme en mal de rêve qui passait ses étés seul à regarder le Tour de France à la télévision. Un jour, le gamin a eu un flash en voyant démarrer Lance Armstrong dans Sestrières. L'histoire pouvait alors  commencer...

Des champs du Gâtinais au Tour de France, des défaillances carabinées dans les coups de cul de sa région à l'assurance gargantuesque dans les grands cols des Alpes, des rires sarcastiques à l'admiration béante, de l'eau a coulé sous les ponts ! Mais la rage est restée la même depuis une douzaine d'années. Le plaisir ultime pour certains, malsain pour d'autres, de pouvoir accomplir quelque chose d'unique dans son sport, et par ricochet dans son existence. Il n'y a point de satisfaction à réussir ce que la moindre personne peut envisager dès qu'elle y met la volonté nécessaire. Il n'y a gloire qu'en réussissant ce que le commun des mortels rejette avec fracas, ce que l'homme dit normal n'ose imaginer tellement le projet lui semble irrationnel ! La conquête du Tour de France s'inscrit pleinement dans ce cadre. Et les frissons ressentis au bout de la plus belle avenue du monde sont toujours à la hauteur de l'exploit monumental...

J'aurai pu faire des études brillantes, avoir un métier bankable, vendre du rêve partout autour de moi. A de riches entrepreneurs comme à de jolies bourgeoises. Mais ça ne m'intéressait pas, et ça ne m'a jamais intéressé ! Moi, je voulais juste être Thierry Bientz, ce mec que tu déboîtes à fond de première dans un lacet de l'Alpe d'Huez avec ton hummer climatisé, tout en pestant d'avoir perdu une poignée de secondes dans ton timing parfaitement réglé. L'Alpe d'Huez, j'y étais justement avant-hier au bout de l'étape reine de ce Tour venant de Briançon par-delà les cols du Lautaret, des Terrasses et de Sarenne, alors peut-être qu'on s'y est croisé sans le savoir...

Ce deuxième Tour de France est assurément celui de la confirmation. Celui qui valide définitivement mon épopée difficile de 2009 où j'avais failli abandonner en première semaine affecté par un virus. En 2011, toujours pas de médicament pour me soigner ! Je conclus une nouvelle Grande Boucle seul à l'eau claire avec comme seule assistance le train pour assurer quelques transferts entre ville-arrivée le soir et ville-départ le lendemain matin. Pour la première fois, je franchis également la barre des 3000 kilomètres à Paris, ce qui représente plus de 147 kilomètres de moyenne par jour, en plaine comme en montagne ! De la Vendée à la capitale en passant par le plat du nord-ouest en première semaine, les bosses du sud-ouest en deuxième avant la montagne du sud-est en dernière, il est grand temps de me retourner pour découvrir l'homme que je suis venu chercher. Fausto Coppi débarque derrière moi avec son Bianchi et nous filons tous les quatre dans un club très privé de la capitale pour boire à la gloire de la plus grande course du monde, un deuxième Tour de France !

 

  • Les étapes :

21/05/11 (1ère étape) : Niort (79) - La Roche sur Yon (85), 116 km

22/05/11 (2ème étape) : La Roche sur Yon (85) - Trigniac (44), 161 km

23/05/11 (3ème étape) : Trigniac (44) - Vannes (56), 157 km

24/05/11 (4ème étape) : Vannes (56) - Quimper (29), 186 km

25/05/11 (5ème étape) : Quimper (29) - Morlaix (29), 160 km

26/05/11 (6ème étape) : St Brieuc (22) - Vitré (35), 164 km

27/05/11 (7ème étape) : Laval (53) - Le Mans (72), 112 km

28/05/11 (8ème étape) : Alençon (61) - Chartres (28), 150 km

29/05/11 : 1ère journée de repos

30/05/11 (9ème étape) : Limoges (87) - Périgueux (24), 133 km

31/05/11 (10ème étape) : Boulazac (24) - Montauban (82), 200 km

01/06/11 (11ème étape) : Agen (47) - Estancarbon (31), 161 km

02/06/11 (12ème étape) : Estancarbon (31) - Tarascon sur Ariège (09), 110 km

03/06/11 (13ème étape) : Tarascon sur Ariège (09) - Perpignan (66), 170 km
Col du Chioula 1431m - Col de Marmare 1361m - Col des Sept Frères 1253m

04/06/11 (14ème étape) : Perpignan (66) - Narbonne (11), 110 km

05/06/11 : 2ème journée de repos

06/06/11 (15ème étape) : Aix en Provence (13) - Cavaillon (84), 132 km

07/06/11 (16ème étape) : Sorgues (84) - Sisteron (04), 150 km
Col du Négron 1242m

08/06/11 (17ème étape) : Sisteron (04) - Mont Colombis (05), 121 km
Mont Colombis 1734m

09/06/11 (18ème étape) : Gap (05) - Risoul (05), 120 km
Côte de Ste Apollinaire 1272m - Station de Réallon 1550m - Les Gourniers 1470m - Station de Risoul 1850m

10/06/11 (19ème étape) : Briançon (05) - L'Alpe d'Huez (38), 118 km
Col du Lautaret 2058m - Col des Terrasses 1834m - Col de Sarenne 1999m - L'Alpe d'Huez 1845m

11/06/11 (20ème étape) : Le Bourg d'Oisans (38) - Grenoble (38), 144 km
Col d'Ornon 1371m - Col de Parquetout 1426m - Col de l'Holme 1208m - Col des Creys 1091m - Col de St Jean de Vaulx 1005m

12/06/11 (21ème étape) : Cély en Bière (77) - Paris Champs Elysées (75), 177 km

 

  • Bilan du Tour de France 2011 :

21 étapes en 23 jours seul et sans assistance, 3052 kilomètres et 18 cols parcourus en 141,28 heures à la moyenne horaire de 21,6 km/h !!!

 

  • Remerciements :  

A toutes les personnes qui m'apprécient et qui me permettent ainsi de donner le meilleur de moi-même sur les routes de France ! Une pensée spéciale à mes parents, mon frère, sa copine, Gérôme Strazel, Florian Collot, Frédéric Gojard, Thierry Mattray, Frédéric Di Napoli, Guillaume Prébois et Roger Federer...

 


Chargement des images ...
loading
Km 270, St Nazaire (44) Km 554, Rosporden (29) Km 663, Le Faou (29) Km 1509, Durfort Lacapelette (82) Km 1850, Col du Chioula (09) Km 2313, Col du Négron (26) Km 2493, Mont Colombis (05) Km 2540, Station de Réallon (05) Km 2613, Risoul (05) Km 2644, Col du Lautaret (05) Km 2722, Col de Sarenne (38) Km 3052, Paris (75)
© Thierry Bientz - 2019 © Code & Design by LBIE