Tour de Catalogne 2013

Poing rageur contre mon torse meurtri par une chute dans le final, le vélo s'arrête devant la gare de Perpignan sur une roue et demie après 7 étapes, 28 cols et 882 kilomètres mouvementés ! Comme en septembre dernier, j'ai essuyé les turbulences de la météo sur la Volta a Catalunya. Mais cette fois-ci, je n'ai rien lâché, prenant parfois des risques insensés pour continuer à croire en un succès de plus en plus hypothétique au fil que les jours passaient...

Tout avait pourtant bien commencé le lendemain de mes 30 ans même si j'avais reculé dangereusement sous le soleil dans les pourcentages à deux chiffres de Vallter 2000, mon plus précoce 2000 gravi en 14 ans de vélo ! J'avais fini proche du malaise dans la plus orientale des stations pyrénéennes et dû m'allonger de longues minutes au sommet avant de vomir dans la descente. Mon coup de pédale s'était sensiblement amélioré par la suite en montagne vers Rasos de Peguera et La Seu d'Urgell au terme de deux journées magiques à plus de 3000 mètres de dénivellation positive.

C'est à partir du quatrième jour que le temps s'est sérieusement mis à se gâter en Catalogne. J'ai galéré sur la piste détrempée de Montant de Tost puis sous les hallebardes de Josa. Le cinquième jour, j'ai éclaté mon pneu arrière dans la descente de Collfred. Ce qui m'a obligé à passer aux stands à Olot. Le vélociste en voulant régler la manette de mon changement de plateau a tout déglingué. J'ai rallié Vic comme j'ai pu sur le petit plateau.

Je pensais avoir fait le plus dur mais la sixième étape vers Maçanet de la Selva fut plus la plus épouvantable de ma vie en Espagne. Froid et pluie continue toute la journée, j'ai survécu dans le massif du Montseny. Je grimpais juste pour me réchauffer et descendait constamment en hypothermie, un véritable jeu de massacre !

J'ai bloqué mon dérailleur avant sur le moyen plateau avec un savon Etap Hôtel pour la dernière étape me ramenant en France. Depuis Gérone, j'ai de nouveau beaucoup souffert des affres du temps. Rafales de vent contraire, froid et pluie, j'ai franchi le petit col frontalier du Perthus dans le brouillard par seulement 5 degrés un 28 avril. J'étais également en crevaison lente depuis La Jonquera et regonflais tous les 20 kilomètres pour ne pas faire de mécanique sous le déluge. En basculant côté français, je me suis mis à envoyer tout ce qu'il me restait dans le ventre. Ma roue arrière sous gonflée m'a trahi sur un dos d'âne à la sortie de Brouilla. J'ai fini allongé dans le fossé. Une minute pour checker les dégâts dérisoires et je me suis remis en ligne, appuyant toujours plus fort à la poursuite du TGV de la délivrance...

J'ai fini complètement lessivé sans dérailleur avant et avec seulement un bar dans le pneu arrière à Perpignan. Qu'est-ce qui a changé en 2013 comparé à 2012 ? J'ai éloigné un élément parasite de ma vie et me suis promis de faire une saison immense l'année de mes 30 ans ! Comme pour me prouver que je suis revenu le Thierry Bientz de 2011. Voire plus à deux semaines du Giro d'Italia...

 

  • Les étapes :
22/04/13 : Elne - Vallter 2000, 142 kilomètres
Col de la Seille 1185m, Col de la Guille 1194m, Col d'Ares 1513m, Coll de la Boixeda 1092m et Vallter 2000 2156m

23/04/13 : Camprodon - Rasos de Peguera, 125 kilomètres
Coll de Santigosa 1064m, Coll de Coubet 1010m, Coll de Canes 1121m et Rasos de Peguera 1890m

24/04/13 : Berga - La Seu d'Urgell, 117 kilomètres
Coll de Jouet 1232m, Coll de Jou 1480m, Port del Comte 1700m, Coll de Port 1668m, Tuixent la Vansa 1920m, Coll de Bancs 1394m et Coll de la Trava 1480m

25/04/13 : La Seu d'Urgell - Ripoll, 137 kilomètres
Coll de Montant de Tost 1335m, Coll de Josa 1630m, Coll de la Trapa 1321m, Coll de Pradell 1728m et Coll de Merolla 1100m

26/04/13: Sant Quirze de Besora - Vic, 140 kilomètres
Collada de Collfred 1327m, Coll de Bracons 1137m, Coll de Condreu 1015m et Coll del Bac 1000m

27/04/13 : Vic - Maçanet de la Selva, 111 kilomètres
Coll Formic 1138m, Coll de Santa Helena 1228m et Santa Fe de Montseny 1303m

28/04/13 : Gerona - Perpignan, 110 kilomètres

 

  • Total : Elne (66) - Perpignan (66) par Camprodon (Espagne), Berga (Espagne), La Seu d'Urgell (Espagne), Ripoll (Espagne), Vic (Espagne) et Gerona (Espagne), 882 kilomètres parcourus et 28 cols escaladés en 7 jours !

Chargement des images ...
loading
Km 070, Col d'Ares (66) Km 142, Vallter 2000 (Espagne) Km 248, Berga (Espagne) Km 267, Rasos de Peguera (Espagne) Km 312, Port del Comte (Espagne) Km 327, Coll de Port (Espagne) Km 331, Tuixent La Vansa (Espagne) Km 366, Coll de la Trava (Espagne) Km 305, Coll de Montant de Tost (Espagne) Km 446, Coll de Josa (Espagne) Km 521, Ripoll (Espagne) Km 580, Olot (Espagne) Km 641, Roda de Ter (Espagne) Km 686, Coll Formic (Espagne)
© Thierry Bientz - 2019 © Code & Design by LBIE